CollectionsSculpture d'épaulard
AccueilPlanifier votre visiteCalendrierIMAXExpositionsMusée canadien des enfantsExplorerInteragirÉducation

Histoire des arts de la marionnette au Canada

Muriel Heddle

Née aux États-Unis, Muriel Heddle découvre les arts de la marionnette pendant ses études à l'Ontario College of Art. Elle s'intéresse particulièrement à la création de spectacles de marionnettes à partir d'œuvres musicales tirées du répertoire classique. De 1930 à 1933, elle assiste Rosalynde Stearn dans l'enseignement de la conception et de la manipulation de marionnettes à fils. Elle commence à travailler avec Violet et David Keogh, dont elle devient partenaire en 1936. Sous le nom de Kay-Heddle Marionettes, ils se produisent avec l'Orchestre symphonique de Toronto au Massey Hall en 1937, dans les grands magasins, à la Toronto Art Gallery (aujourd'hui le Musée des beaux-arts de l'Ontario) et à l'Exposition nationale canadienne lors d'une série de foires commerciales en 1938 et en 1939. Leur collaboration prend fin au moment où Muriel Heddle forme sa propre compagnie, The Royal Canadian Puppet Ballet (1939-1942). Celle-ci se produit en tournée au Canada et aux États-Unis jusqu'en 1942, au moment où les États-Unis entrent dans la Seconde Guerre mondiale. La compagnie est alors forcée de se démanteler. Au fil des ans, Muriel Heddle développe une expertise dans la conception et la fabrication de marionnettes. Les yeux d'un noir intense de ses personnages sont sa marque de fabrique. Elle aurait créé plus de 800 marionnettes au cours de sa carrière.

Adapté de Figuratively Speaking: Puppetry in Ontario, de Ken McKay, tous droits réservés 1990. Gracieuseté de l'Ontario Puppetry Association et de Ken McKay.


Bibliographie | Ressources | Générique | Index

Date de création : 1er mai 2008. Mise à jour : 1er mai 2008.
© Société du Musée canadien des civilisations

Avis important

Votre Pays. Votre Monde. Votre Musée.